Actualité

Un amphi de la Fac bloqué par des étudiants

Mercredi 10 nov 2010 à 13:11 | Par Aurélien Gaudriot
Imprimer Réagir

Mots-clés : , ,

 

_DSC0500
_DSC0502
_DSC0503
_DSC0504
_DSC0505
_DSC0506

 

Alors que le président de la République Nicolas Sarkozy a promulgué dans la nuit de mardi à mercredi la loi sur les retraites, des étudiants de l’université de Dijon occupent un amphithéâtre et tentent de relancer le mouvement.

 

Les étudiants Unef et FSE ont peut-être entendu le message de Philippe Texier, secrétaire de l’union départementale de la CGT de Côte d’Or, qui annonçait sur notre site que « la mobilisation ne faisait que commencer » (cliquez ici pour lire cet article). Le mouvement de la réforme des retraites perd de son ampleur  depuis les vacances de la Toussaint, mais quelques forces vives poursuivent la protestation. Comme à l’Université de Bourgogne. « Nous avions fait une assemblée générale relativement massive avant les vacances. On aimerait regagner de la visibilité et mobiliser les étudiants pour évoquer la réforme des retraites et les perspectives, explique Antoine Godichon, président de la fédération syndicale étudiante à Dijon. Nous devons défendre tous les acquis sociaux des Français. »

 

Environ 200 étudiants ont voté lundi l’occupation de l’amphithéâtre Roupnel au cours d’une assemblée générale. Des tracts sont distribués et des points info organisés. Le prochain a lieu ce mercredi à 18h. L’occupation de l’amphithéâtre Roupnel pourrait durer « jusqu’à mardi prochain ». Malgré la promulgation de la loi pour les retraites par Nicolas Sarkozy, ces étudiants « espèrent relancer le mouvement ouvrier. Le gouvernement fait passer des lois en force… Mais regardez, la loi du CPE était également passée et finalement retirée. Il faut se dire que rien n’est fini. » 

 

 

Revenir en haut de page

Laisser une réponse

Votre nom :
Votre email :
L'email de votre ami :
Votre message (facultatif) :




  • Mots clés

  • Revenir en haut de page