L’amiante est une roche naturelle fibreuse utilisée dans la construction pour ses qualités isolantes, ignifuges et sa capacité à augmenter la résistance du ciment et du plastique. Très utilisé au Québec, l’amiante sera pourtant définitivement interdit en 2018. En cause ? La très haute toxicité de ses fibres pour la santé, quelle que soit sa variété, chrysotile, amosite, crocidolite. En effet, très friable dès qu’on le manipule, il est extrêmement volatile et cancérigène.

La réglementation est donc extrêmement stricte pour protéger les travailleurs et impose différentes solutions pour réduire au maximum l’exposition à ce matériau : le confinement, l’encapsulation, l’enlèvement. Des travaux sous très haute surveillance ! Mais si démanteler et désamianter ont la même finalité, quelles sont leurs différences fondamentales ? Aucune !

Le désamiantage, une succession d’étapes délicates

Les normes de sécurité sont très strictes et exigent une bonne expertise. Il faut impérativement faire appel à une compagnie de décontamination d’amiante utilisant de rigoureuses mesures de protection car le chantier est lourd et dangereux.

Il implique un dépoussiérage méticuleux des surfaces suivi du confinement des zones contaminées avec la mise en place d’extracteurs d’air. Les éléments qui n’ont pas été en contact avec l’amiante sont démontés et retirés. Une fois mis en place, les techniciens peuvent procéder à la dépose de l’amiante, son traitement et son élimination totale.

Différents travaux peuvent être mis en œuvre : l’enlèvement de dalles au sol ou au plafond, le désamiantage des peintures et des colles à l’intérieur, des couvertures et bardages à l’extérieur.

Après l’évacuation des déchets, des analyses d’air assez poussées sont effectuées pour s’assurer de sa salubrité.  C’est seulement lorsque les résultats sont entièrement satisfaisants que l’on pourra retirer le confinement.

Il n’est pas rare cependant qu’une démolition soit nécessaire.

Le démantèlement : l’objectif même du désamiantage !

Le démantèlement est une étape du désamiantage. Il consiste à démonter les éléments pour retirer les déchets contaminés en vue de dépolluer le site atteint et de l’assainir.

Avant le démantèlement proprement dit, des experts repèrent les risques potentiels et évaluent les matériaux à enlever, amiante, plomb, ou autres matières dangereuses.

Les techniques de retrait ou dépose sont réalisées par sciage, percement, décollement ou oxy-découpage.  Pour éviter toute dispersion des fibres, on mouille les surfaces au préalable. Les déchets sont par la suite acheminés vers des sites de valorisation.

Il vous reste donc quelques mois seulement pour vous mettre en conformité avec la loi.

http://www.gazetteinfo.fr/wp-content/uploads/demantelement-industriel-1024x658.jpghttp://www.gazetteinfo.fr/wp-content/uploads/demantelement-industriel-150x150.jpggazetteEntrepriseL’amiante est une roche naturelle fibreuse utilisée dans la construction pour ses qualités isolantes, ignifuges et sa capacité à augmenter la résistance du ciment et du plastique. Très utilisé au Québec, l’amiante sera pourtant définitivement interdit en 2018. En cause ? La très haute toxicité de ses fibres pour la...Infos et News de la gazette : l'actualité vu par le web.