Vous souhaitez monter un cabinet dentaire ? C’est un secteur médical qui est très dynamique et toujours en quête de nouvelles têtes. Mais avant de sauter le pas, il faut établir un business plan solide. Si vous ne savez pas comment faire, continuez votre lecture.

 

L’étude de marché

La première chose à faire avant de lancer un cabinet dentaire est de réaliser une étude de marché pour valider l’opportunité commerciale sur la zone géographique visée. Pour cela, il faut voir de près l’évolution du marché : les tarifs, les prestations les plus sollicitées, les équipements spéciaux… la demande au niveau local : le nombre d’habitants dans la zone géographique visée, les catégories socioprofessionnelles, la pyramide d’âge… l’offre déjà existante : le nombre de cabinets dentaires déjà implantés, les différents types de prestations… Mais encore, il faut voir la rémunération des dentistes, la plupart du temps, cela dépend de nombreux facteurs comme la localisation géographique, le nombre de cabinets dentaires libéraux installés à proximité, car plus il y a de la concurrence, plus les revenus sont faibles ainsi que le profil des clients comme les bénéficiaires de la couverture maladie.

 

La forme juridique de votre cabinet dentaire

La constitution d’une entreprise demande toujours de choisir un statut juridique, et c’est ce dernier qui régit le mode de prise de décision entre les associés, le régime fiscal de l’entreprise et le régime social des dirigeants. La plupart du temps, les dentistes exercent en libéral, mais plusieurs formes juridiques conviennent si vous désirez vous regrouper avec d’autres dentistes pour partager les frais. Il y a la SCM ou Société Civile de Moyens, la SEL ou Société d’Exercice Libéral ou la SCP ou la Société Civile Professionnelle. À part le choix du statut, il faut aussi vous affranchir de certaines obligations légales. Il faut être diplômé d’État et inscrit à l’Ordre des chirurgiens-dentistes de votre région. Sachez que des professionnels offrant des services juridiques, comptables, fiscaux et de conseils en gestion exclusivement pour dentistes peuvent être approchés pour faciliter les démarches.

 

Les besoins matériels et humains nécessaires

Pour pouvoir exercer, vous aurez besoin de matériels et de personnels. Les investissements peuvent être importants, car il faut prévoir les éventuels travaux de rénovation ou d’aménagement du local, le mobilier et l’équipement pour l’accueil : bureau, comptoir, chaise, matériel informatique, logiciel de gestion de rendez-vous, téléphone… l’aménagement de la salle d’attente : revues pour patienter, chaises… ainsi que l’aménagement des salles de traitement : fauteuil inclinable, matériel de stérilisation… Pour mieux évaluer les dépenses, il n’y a rien de mieux que de demander un devis auprès d’un fournisseur ou d’un équipementier professionnel.

http://www.gazetteinfo.fr/wp-content/uploads/ouvrir-cabinet-dentaire.jpghttp://www.gazetteinfo.fr/wp-content/uploads/ouvrir-cabinet-dentaire-150x150.jpgFabriceSecteur ProfessionnelVous souhaitez monter un cabinet dentaire ? C’est un secteur médical qui est très dynamique et toujours en quête de nouvelles têtes. Mais avant de sauter le pas, il faut établir un business plan solide. Si vous ne savez pas comment faire, continuez votre lecture.   L’étude de marché La première chose à...Infos et News de la gazette : l'actualité vu par le web.