Le pire pour tous les voyageurs est de faire face à un vol annulé, retardé, surbooké ou même à une perte de bagage une fois à l’aéroport. Si cela vous arrive, sachez que vous avez de droits, et vous devrez les faire valoir. Normalement, la loi prévoit un remboursement de vol, une assistance sur place ou une indemnisation. Si vous voulez tirer parti de ces désagréments, ci-après tout ce que vous devrez savoir en cas de vol retardé, obtenir la compensation qui vous est due rapidement et selon la loi.

 

Une assistance

Selon la loi, la compagnie aérienne est dans l’obligation de donner aux voyageurs des rafraîchissements et de la restauration si jamais il y a un souci avec leur vol : annulé, retardé ou surbooké en raison de l’attente. Si le problème n’est pas réglé le jour même, elle doit aussi fournir de l’hébergement, une nuit ou plusieurs nuits dépendamment de l’attente. Il y a également le transport aéroport-hôtel et hôtel-aéroport ainsi que deux appels téléphoniques. Il faut savoir que tout cela est totalement gratuit. Les voyageurs ont aussi droit à l’information, et les compagnies aériennes sont dans l’obligation de mettre un panneau bien visible qui indique qu’il faut se rendre à la porte d’embarquement ou au comptoir d’accueil pour avoir un document qui informe sur les droits des passagers en cas de vol annulé, retard ou surbooké. Les voyageurs doivent être réacheminés vers leur destination finale dans les conditions de transport similaires et dans les meilleurs délais. Pour information, il est possible de se faire réacheminer à une date ultérieure. Pour le remboursement du billet d’avion, la compagnie aérienne a 7 jours pour le faire.

 

Une indemnisation

Pour l’indemnisation, tout dépend de la cause de l’annulation, si elle est extraordinaire ou non au moment où le voyageur a été informé. Si c’est une cause ordinaire, le forfait est donné suivant le nombre de kilomètres, aux environs de 250 euros par personne pour les vols de 1 500 km, 400 euros par personne pour les vols intracommunautaires de plus de 1 500 km et pour les vols entre 1 500 et 3 500 km et 600 euros par personne pour les vols plus de 3 500 km. Afin de se faire indemniser, le voyageur doit prouver qu’il est bien un passager du vol en question en montrant son billet d’avion… Pour la formulation de la demande, il y a 2 choix : contacter la compagnie aérienne ou laisser une entreprise spécialisée s’en charger.

http://www.gazetteinfo.fr/wp-content/uploads/vol-retardé-1024x384.jpghttp://www.gazetteinfo.fr/wp-content/uploads/vol-retardé-150x150.jpgFabriceVoyageLe pire pour tous les voyageurs est de faire face à un vol annulé, retardé, surbooké ou même à une perte de bagage une fois à l’aéroport. Si cela vous arrive, sachez que vous avez de droits, et vous devrez les faire valoir. Normalement, la loi prévoit un remboursement...Infos et News de la gazette : l'actualité vu par le web.