Economie

Le Brésil, cible majeure des vins de Bourgogne

Jeudi 23 fév 2012 à 15:02 | Par Aurélien Gaudriot
Imprimer Réagir

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , ,

 

 

Parmi les marchés au plus fort potentiel de croissance, le Brésil est devenu une cible privilégiée pour la vente des vins de Bourgogne.

 

Le Brésil n’est pas forcément réputé pour être un pays de vin. Mais depuis quelques années, une partie de la population brésilienne – majoritairement un public jeune de classe aisée – marque un intérêt de plus en plus prononcé pour la culture du vin. S’ils ne sont pas encore de fin connaisseurs, la France compte bien leur apprendre à le devenir. Et notamment, la Bourgogne, qui compte miser davantage sur cet immense pays, peuplé de 192 millions d’habitants, dans la perspective de développer ses exportations. Le Brésil importe 60 % de ses vins mais le vin français ne représente même pas 5% des parts de marché des vins consommés. Le potentiel du marché brésilien est énorme.

 

Le Brésil, nouvelle terre promise ?

 

Le Brésil fait actuellement partie du Top 5 des marchés au potentiel de croissance les plus importants pour les vins de Bourgogne, après l’Asie et les Etats-Unis. Les ventes ont progressé de près de 50 % en valeur en 2011, indique le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne (BIVB).  Pour poursuivre cette opération séduction débutée il y a peu, la Bourgogne va prochainement mettre un coup d’accélérateur pour faire accroître sa popularité croissante sur le marché brésilien. Pour la première fois, les producteurs bourguignons se rendront  à l’étape brésilienne du Wine Tour, organisé par la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie de Bourgogne.

 

Plutôt vin rouge

 

A cette occasion, les producteurs bourguignons rencontreront des prescripteurs et journalistes à Sao Paulo (17 avril) et Rio (19 avril) pour des séminaires de formation animés par Jean-Pierre Renard, formateur de l’Ecole des Vins de Bourgogne. « Ces séminaires auront pour but de leur faire découvrir une sélection d‘appellations Villages et de leur présenter les notions fondamentales des vins de Bourgogne (chiffres clés, notion de Climats, les cépages travaillés, les niveaux d’appellation…) » nous explique le BIVB.  Déguster, communiquer et étendre la réputation des vins bourguignons au pays du carnaval et du ballon rond. La Bourgogne ne va pas laisser filer un tel marché. Entre 2007 et 2011, la Bourgogne a connu une progression de 60 % de ses exportations vers le Brésil. Dans ce pays où le vin rouge domine, le Bourgogne n’échappe pas à la règle avec 313000 bouteilles de rouge exportées en 2011 (250000 en 2009), contre 160000 bouteilles de blanc (99000 en 2009).

 

 

* Déjà bien implantés en Asie, les vins de Bourgogne vont entreprendre une tournée dans ce continent. Après des passages à Tokyo et Osaka les 22 et 23 mai, ainsi qu’à Séoul le 24 mai, ils voyageront à Hong Kong, du 29 au 31 mai prochain, pour le Vinexpo Asia-Pacifica où une trentaine de producteurs bourguignons seront présents.

Revenir en haut de page

2 commentaires sur “Le Brésil, cible majeure des vins de Bourgogne”

  1. par mendonca

    Bonjour,
    Je suis traductrice/ interprete Je travaille en partenariatb avec Bourgogne Tourisme et l’Office de Tourisme de Beaune, Relais Bernand l’Oiseau entre autres je vous propose mes services de traductrice et interprete.
    Bien Cordialement
    Aline Mendonça

Laisser une réponse

Votre nom :
Votre email :
L'email de votre ami :
Votre message (facultatif) :




  • Mots clés

  • Revenir en haut de page