10 astuces pour un voyage incentive réussi

10 astuces pour un voyage incentive réussi

Différents moyens existent pour récompenser les efforts des collaborateurs, pour renforcer la cohésion des équipes, pour motiver les salariés, pour partager les idées, pour célébrer les réussites… mais le voyage incentive reste le plus efficace. Qu’il se passe en Europe ou à l’autre bout de monde, ce type d’événement se prépare. Si vous envisagez d’organiser un voyage incentive, découvrez nos astuces pour le réussir.

  • organiser un voyage incentiveLa préparation: Un voyage incentive réussi demande au moins 6 mois de préparation. C’est un grand événement mobilisant beaucoup de ressources financières, et son organisation ne doit pas être prise à la légère. Il faut penser à tous les détails, car pour sa réussite, aucun accro ne doit perturber son déroulement.
  • L’objectif: Les raisons pour organiser ce voyage ne manquent pas : présenter une nouvelle stratégie, lancer une nouvelle offre … Suivant votre objectif, la durée du séjour, la destination, les activités, les participants… ne sont pas les mêmes.
  • Les participants : Ce point dépend de l’objectif du voyage incentive. Si ça concerne les employés, il faut savoir si vous lez inviterez tous ou si c’est uniquement les dirigeants. Tel est aussi le cas si vous ciblez les clients, les partenaires, les fournisseurs…
  • Le thème : Quand l’objectif du voyage incentive est fixé tout comme les participants, déterminez le thème, et détaillez le contenu de l’événement. Ayez un fil conducteur afin de simplifier la cohérence des activités.
  • Le planning: Pour une organisation millimétrée de votre voyage incentive, ayez un planning précis pour éviter les imprévus. Ayez les coordonnées de vos contacts pour échanger facilement (guides touristiques, restaurants, bus, salle de coworking…).
  • La destination : Les destinations ne manquent pas : partir dans la jungle amazonienne, découvrir les Murailles de Chine, parcourir les déserts américains, visiter les sublimes plages de la Corse, faire de la gondole à Venise… Mais plusieurs critères sont à prendre en compte : climat, durée du trajet, activités, budget…
  • Les activités : Ne partez pas 4 jours à l’autre bout du monde si c’est pour vous prélasser au soleil sur un transat. Pour un voyage incentive réussi, il faut faire des activités bien choisies, organisées et réparties : les jeux, le sport, le cocooning, l’aventure, le luxe…
  • Le budget : Un voyage incentive demande une somme conséquente, et vous devrez voir le compte de votre entreprise avant de l’envisager. Si la société a des soucis financiers, il vaut mieux attendre, mais si elle s’en sort bien, il faut foncer. Même si elle peut se permettre un tel événement, il ne faut qu’elle rencontre des soucis financiers au retour.
  • Le cahier de charge: Quand tous les points essentiels sont définis, mettez tout dans un cahier de charge : objectifs, dates, participants, animations, budget… Notez les profils des participants : ce qu’ils aiment, ce qu’ils mangent… Après, le cahier de charge sera validé par la direction. Si vous travaillerez avec une agence, elle en aura besoin.
  • Une agence: La réussite d’un voyage incentive demande beaucoup de temps de préparation : avant et sur place ainsi qu’un suivi au retour. Pour que vous puissiez vous concentrer pleinement sur votre activité, laissez une agence s’occuper de l’organisation de ce voyage incentive. Elle fera tout de A à Z, vous n’aurez qu’à profiter.