Construction immobilière : les solutions pour faire face aux retards liés à la COVID 19

Construction immobilière : les solutions pour faire face aux retards liés à la COVID 19

La pandémie du coronavirus ne s’est pas uniquement limitée à faucher des vies sur son chemin. Face à la crise sanitaire, l’économie mondiale a fini par être bouleversée. Dans cette lancée, la grande majorité des secteurs d’activités, à l’échelle internationale, a été touchée, y compris celui de la construction. Il s’agit même du secteur le plus impacté par l’épidémie à cause des gestes barrières et des règles de distanciation qui doivent être respectées. Pour les particuliers qui ont pour projet de faire construire une nouvelle habitation, l’enjeu est de taille. Mais il existe quand même des solutions pour affronter ces retards. Focus.

Une construction en ossature bois : la solution pour maintenir le chantier

La construction d’une maison en brique ou en béton prend du temps et nécessite un ouvrage de grande envergure. Mais pour bénéficier d’une construction confortable, design et pérenne, l’ossature bois s’impose comme un choix idéal pour rattraper le retard. En effet, en cette période de déconfinement progressive, elle est plus facile à mettre en place. Léger et modulable, le bois est un matériau noble avec un charme esthétique incomparable. Raison qui explique d’ailleurs pourquoi l’ossature bois reste la technique la plus répandue.

La procédure de mise en place d’une ossature bois est rapide à exécuter et ne nécessite qu’une équipe réduite, composée de 4 personnes maximum. En général, cela ne prend que quelques jours même pour une grande villa de type 5. Mais encore faudra-t-il que l’équipe qui intervient soit déjà expérimentée dans le domaine, comme un constructeur de maisons à ossature bois en Haute-Savoie dont le savoir-faire dans le domaine a déjà fait ses preuves. En faisant confiance à des constructeurs qualifiés, le chantier peut rattraper son retard dû à la Covid-19.

Indemnités de retard : peut-on l’obtenir ?

Selon le ministère de l’Économie et des Finances, la propagation du virus est considérée comme un cas de force majeure. Il n’y a pas d’exception, et ne peut pas impacter les garanties de livraison d’une maison individuelle, surtout dans le cadre de la construction immobilière. Mais même dans cette optique, en tant qu’acheteur, votre demande d’indemnités de retard ne sera pas recevable. En revanche, vous pourrez réclamer une indemnité dans le cas d’un retard de livraison des matériaux nécessaires pour la construction ou la rénovation de votre logement.

Prêts bancaires : sont-ils suspendus ?

Même face à la situation actuelle, la plupart des banques, notamment celles dans le territoire français, n’ont pas changé leurs taux directeurs. Ce qui signifie que les crédits immobiliers ne sont pas suspendus. Il faudra quand même noter que le report du remboursement d’un crédit immobilier va dépendre de la situation de chacun. Les délais vont être décidés au cas par cas.

Que retenir ? La situation est encore délicate pour procéder à la construction d’une maison. Déjà, il y a les gestes barrière qui devront encore être appliqués. Dans le cas d’un chantier déjà démarré, passer à l’ossature bois peut aider à rattraper le retard, d’autant plus que cette solution se montre esthétique, personnalisation et surtout, le rendu de l’ouvrage est de style contemporain.