Les entreprises, en quête d’économie à tous les niveaux, se tournent de plus en plus vers l’achat de machine industrielle d’occasion. C’est une option qui fait gagner de l’argent, mais qui implique aussi les bons réflexes afin de tirer le meilleur parti de son achat. Ces quelques conseils vous permettront de vous y retrouver.

La conjoncture

Acheter une machine industrielle d’occasion, en plus de vous garantir un prix plus accessible, vous permet aussi de trouver un choix aussi large que dans le neuf. Parfois, on retrouve même des machines rares que l’on ne retrouve plus ailleurs.

Les performances disponibles dans le marché des machines d’occasion restent aussi intéressantes. Ce marché obéit aussi à une réglementation spécifique, ce qui apporte une garantie certaine pour ce qui est de l’état de ces machines.

Il en est ainsi de l’exigence de la mention CE sur la machine, la production par le vendeur d’un certificat de conformité… L’acheteur doit et peut obtenir la date de première mise en service de la machine qui l’intéresse.

En achetant une machine industrielle d’occasion, la disponibilité de la machine est plus rapide si ce n’est immédiate.

L’amortissement

Si vous vous adressez à un spécialiste de la vente et de l’achat d’équipement d’exploitation d’occasion de qualité, il vous parlera certainement d’amortissement.

Ce dernier sera en effet déduit du bénéfice imposable de votre société et en matière d’outillage industriel d’occasion, on appliquera la règle d’amortissement linéaire, ce qui est plus avantageux sur le plan fiscal.

Le choix de la durée d’amortissement appartiendra au propriétaire de la machine, en fonction de son état et de sa durée de vie. Il varie généralement entre 3 et 5 ans suivant l’état de la machine.

Les points de vigilance

Le prix de la machine constitue le premier point à surveiller lorsqu’on achète un outil industriel d’occasion. Bien choisir son vendeur permet de limiter les abus et d’acquérir à bon prix.

Ensuite, il faudra s’assurer de l’état de la machine. Le mieux est qu’elle soit en état de fonctionner. A défaut, une machine qui nécessite une réparation ou une révision doit tout de même rester réparable et devenir rapidement fonctionnelle.

Il ne faut pas oublier que la machine doit aussi être capable d’exécuter parfaitement les tâches que l’on attend d’elle. Autrement, on risque de finir avec des dépenses plus lourdes que prévues.

Enfin, la localisation précise de la machine est aussi à prendre en considération, d’autant plus si elle est encombrante et lourde. Le coût final de votre investissement doit inclure le coût de l’acheminement jusqu’à votre lieu de production.

Le vendeur

Le choix du vendeur est aussi déterminant lorsqu’on parle de matériel industriel d’occasion. Le mieux est qu’il soit expérimenté, qu’il bénéficie d’une bonne réputation et qu’il connaisse le marché du bout des doigts.

Une bonne maîtrise de votre secteur d’activité sera aussi un atout pour qu’il puisse vous proposer les machines les plus adaptées.

https://www.gazetteinfo.fr/wp-content/uploads/materiel-industriel-doccasion.jpeghttps://www.gazetteinfo.fr/wp-content/uploads/materiel-industriel-doccasion-150x150.jpeggazetteSecteur ProfessionnelLes entreprises, en quête d'économie à tous les niveaux, se tournent de plus en plus vers l'achat de machine industrielle d'occasion. C'est une option qui fait gagner de l'argent, mais qui implique aussi les bons réflexes afin de tirer le meilleur parti de son achat. Ces quelques conseils vous...Infos et News de la gazette : l'actualité vu par le web.