Les avantages et les inconvénients de l’autoconstruction

Les avantages et les inconvénients de l’autoconstruction

Pour la construction de leur maison, de plus en plus de personnes préfèrent se passer des constructeurs professionnels. L’intérêt pour le fait main ne cesse de titiller leurs esprits. Que ce soit pour la décoration ou pour la construction, le réaliser soi-même est aujourd’hui devenu une tendance. C’est ce qu’on appelle l’autoconstruction. Cependant, pour mener un tel projet, il faut avoir un minimum de connaissance en construction de maison. Certes, elle permet de faire des économies et de bâtir ne maison unique, mais est-ce que l’autoconstruction est vraiment avantageuse. Quels peuvent être ses atouts et ses inconvénients ?

Les avantages de l’autoconstruction

La réussite de l’autoconstruction dépend de plusieurs facteurs. En premier lieu, il faut posséder un terrain. Ensuite, il faut choisir le type de construction à mener et le style de la maison. En effet, le choix des matériaux dépend de ces derniers. Sur le plan administratif, il est nécessaire de demander un permis de construire auprès de la mairie. Au lieu de baver sur des Maisons neuves à vendre, construire la sienne est plus avantageux. La satisfaction personnelle est l’un des premiers avantages de l’autoconstruction. Il n’y a pas meilleure sensation que de ressentir qu’on a réalisé sa propre maison. Le recours à cette pratique permet également de personnaliser la maison. On n’aura pas à se plier sous les exigences des constructeurs. En matière d’économie, c’est plus intéressant. Effectivement, un constructeur demande entre 150 à 250 euros par m2. En plus de cela, il peut aussi demander une garantie de 5 à 10% du coût total de la construction pour les éventuels risques du métier. Avec une telle économie, on peut équiper la maison ou encore rembourser les prêts bancaires s’il y en a. En somme, l’autoconstruction permet de gérer le chantier de A à Z, de choisir les matériaux ainsi que les techniques les plus fiables.

Les inconvénients de l’autoconstruction

inconvénients autoconstruction
Crédits : Pixabay

Avant de se lancer, il faut savoir que l’autoconstruction présente quelques inconvénients. On sera le seul responsable du chantier alors il faut élaborer à l’avance un planning bien précis. Tout d’abord, il ne sera pas facile de convaincre les banques pour obtenir un prêt. En effet, la plupart de ces dernières ne font confiance qu’aux constructeurs professionnels. Au cas où elles acceptent, le montant ne sera pas du tout le même. Dans certains cas, son obtention pourrait même exiger des documents attestant qu’on possède les compétences nécessaires pour construire une maison. Même chose pour la demande de permis de construire. La mairie pourrait exiger les mêmes documents. Pour se lancer dans l’autonconstruction, il est donc préférable de suivre une formation payante en vue d’obtenir l’attestation. L’un des risques que l’on prend en optant pour l’autoconstruction, c’est que la construction peut être de mauvaise qualité. Afin d’éviter cela, le mieux est de suivre à la lettre toutes les normes de construction. Toutes erreurs au niveau de la fondation doivent être évitées. Mener seul un tel projet peut aussi avoir des répercussions sur la santé. Effectivement, il faut compter au minimum 5000 heures de travail pour y arriver. Donc, pour réussir une autoconstruction, il faut savoir concilier vie familiale et travail intensif.