Quels sont les problèmes qui peuvent vous emmener à consulter un psychologue pour enfants.

Quels sont les problèmes qui peuvent vous emmener à consulter un psychologue pour enfants.

Retard de développement, problèmes de communication, difficultés scolaires, etc. Toutes sont des raisons suffisantes pour consulter un thérapeute pour enfants. Il n’est pas toujours facile de détecter la nécessité de mettre son enfant en contact direct avec un psychologue, il faut donc être le plus attentif possible à toute bizarrerie ou soupçon d’anomalie dans le comportement ou attitude de l’enfant.

Aujourd’hui, les familles qui poussent la porte des cabinets de psychologues sont nombreuses.

Les divorces et recompositions de familles, la monoparentalité et l’homosexualité font que les psychologues accueillent chaque année de plus en plus d’enfants confus et désorientés. Il est également possible de citer la toxicomanie, l’alcoolisme et les coups de blues qui atteignent des adolescents de plus en plus jeunes, parfois même des enfants.
Il est impossible de lister tous les motifs de consultation qui sont tout aussi différents que multiples.
Dans tous les cas, il va falloir se montrer vigilant et ne pas passer à côté des signaux d’alarme.

Bien des symptômes (Perturbation du rythme alimentaire, insomnie, sautes d’humeur trop fréquentes) existent pour attirer votre attention et vous faire prendre conscience de l’éventuelle complexité de la situation. Dès qu’une gêne ou un quelconque trouble pointe le bout de son nez, tout devient bon pour être assimilé à un motif de consultation.
De façon générale, avant l’âge de 3 ans, les difficultés sont matérialisées par des retards de développement. Cela peut être en rapport avec les premiers pas qui se font attendre ou les premiers mots qui ont l’air de s’être perdus en chemin. Les parents s’affolent et suspectent leurs enfants de souffrir d’autisme, ce n’est peut-être pas le cas mais il faut s’en assurer.
Dépassé l’âge de 3 ans, l’enfant doit faire son entrée dans le grand palais de l’éducation: la maternelle.
Avoir du mal à se séparer de ses parents, à se concentrer ou à nouer des liens avec les autres peut entrainer des actions agressives. L’enfant peut se mettre à mordre ou à taper ses camarades.

Les cours préparatoires sont importants puisque c’est pendant cette période que les difficultés scolaires telles que précocité, hyperactivité, dyslexie ou déficit de l’attention se manifestent.
En 6ème, l’autonomie peut faire faux bond, l’enfant n’arrive pas à faire ses devoirs seul et un problème d’adaptation peut être constaté.
La plupart du temps, les psychologues sont sollicités parce que, pour une raison ou une autre (obésité, timidité excessive, défaut physique…) subissent la méchanceté gratuite des autres et en souffrent.
Désormais devenus un peu plus grands, ils se familiarisent avec l’alcool et certaines substances. C’est l’âge où anorexie et boulimie débarquent.

Enfin, arrivent les questions liées à la sexualité. Les problématiques qui nécessitent une consultation chez un psychologue pour enfants et adolescents sont nombreuses et la pseudo liste précédemment énumérée est loin d’être exhaustive. Les parents doivent s’armer de toute la vigilance dont ils peuvent faire preuve pour déceler d’éventuelles raisons de consulter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.