Coronavrius : quelles sont les premières solutions de gestion de crise à avoir été mises en place ?

Coronavrius : quelles sont les premières solutions de gestion de crise à avoir été mises en place ?

Le Coronavirus est une épidémie virale qui sévit depuis des jours dans la ville de Wuhan en Chine. Jusqu’à maintenant, on ne sait pas exactement ses origines précises, mais, il a déjà fait plusieurs victimes, et pas seulement en Chine. En effet, le coronavirus ne cesse de se propager, et tous les pays sont concernés. Depuis son apparition pour la première fois le mois de décembre 2019, différentes solutions de gestion de crise ont été mises en place partout.

La mise en quarantaine

Depuis l’identification du virus, beaucoup de villes en Chine ont été mises en quarantaine à ne citer que Wuhan avec ses 11 millions d’habitants et Huang. Les rues sont désertes, car la population est encouragée à rester à domicile sinon, il faut porter un masque chirurgical. Afin de prendre en charge les malades, deux hôpitaux ont été construits en un temps record, et les autorités de Wuhan ont également aménagé des centres d’exposition et de conférence ainsi que des gymnases. La plupart des aéroports et des gares en Chine ont aussi été fermés pour éviter la propagation de cette épidémie meurtrière.

La téléconsultation médicale

Coronavirus+gestion de criseLe coronavirus est un vrai danger, et les professionnels de santé sont mis à rude épreuve toutefois, pour faire face à cette épidémie, la technologie est une bonne solution dans la gestion de crise, notamment la téléconsultation médicale. Ainsi, l’OMS recommande à tout le monde qu’au moindre signe respiratoire, il ne faut pas aller aux urgences, il faut appeler le centre 15. La télémédecine mise à la disposition de la population va permettre de trier au préalable les cas suspects et les autres tout en limitant les déplacements, et donc, la prolifération du virus. De plus, une consultation en vidéo avec un médecin limite les risques de saturation dans les urgences.

Les recommandations pour les voyageurs

Vu le contexte évolutif de l’épidémie, les autorités chinoises ont fermé les établissements scolaires et universitaires et ont réduit de manière drastique les liaisons aériennes. Elles conseillent aux voyageurs de reporter tout déplacement vers la Chine si ce n’est pas essentiel et d’interrompre momentanément le séjour en Chine dans l’attente d’une amélioration de la situation. Il faut savoir qu’aux aéroports de Roissy et de Saint-Denis de la Réunion, un accueil spécifique a été mis en place pour les vols venant de Chine, de Hong Kong et de Macao. Il y a à peu près 300 ressortissants français qui habitent à Wuhan, et quelques centaines ont été conduits en bus vers Changsha afin de fuir la psychose.

Découvrez également Quelles sont les MTS (maladies transmissibles sexuellement) les plus courantes et comment les détecter ?