Les taux d’intérêt sont historiquement bas. S’il est vrai que c’est une formule que les titres de la presse spécialisée ressortent régulièrement, force est de constater sa véracité pour l’année 2016.

Des taux exceptionnels.

Cette baisse est une aubaine pour les acheteurs. Avec un apport ou non, avec une épargne ou non, il leur est plus facile de se lancer dans le crédit immobilier dans le sens où celui ci leur coûte moins cher puisque les taux sont bas, très bas. Cette baisse n’est d’ailleurs pas nouvelle puisque sur du moyen terme on pouvait déjà la constater entre 2014 et 2015. Ce taux bas est une aubaine pour les banques car il leur permet de relancer le marché du crédit. Moins celui ci coûte cher, plus il leur est facile d’attirer un public qui n’y aurait pas eu accès auparavant. Elles n’hésitent d’ailleurs pas à baisser ces taux car elles se permettent aussi une segmentation de plus en plus grande de leur clientèle. Le type de revenu, l’âge, l’apport, tout cela et bien d’autres critères encore permettent aux banques de jouer sur les taux d’intérêts. Il est évident que tous les emprunteurs ne sont pas logés à la même enseigne mais tous sont avantagés par rapport à la situation connue il y a quelques années.

Une décision européenne.

A cette raison d’une baisse historique du taux de crédit, on peut citer des mesures qui sont plus structurelles que la démarche des banques à aller chercher toujours une nouvelle clientèle. En effet, si les banques diminuent toujours leur taux, c’est aussi en rognant sur leurs marges. En contrepartie, ces dernières peuvent compter, et cela a joué pour beaucoup, sur la baisse des taux directeurs de la BCE de 0,05 à 0%. Une baisse surprise annoncée par Mario Draghi en mars 2016. Cette annonce avait pour but, et c’était clairement affichée, de symboliser la confiance de l’Euro en ces marchés. En abaissant les taux directeurs de cette façon, l’impact allait être immédiat sur le monde de l’immobilier et de l’emprunt bancaire. Ce fut effectivement le cas avec une baisse qui ne s’est pas démentie depuis.

Il est évident qu’il est temps de se poser sérieusement la question d’un crédit immobilier. Appliquer en ligne pour un prêt à court terme quel que soit l’état de votre historique de crédit devient donc tout à fait possible et c’est même le moment idéal. Il serait dommage de ne pas profiter d’une situation dont on ne connaît pas la date de fin.

https://www.gazetteinfo.fr/wp-content/uploads/taux-credit-bas-1024x600.jpghttps://www.gazetteinfo.fr/wp-content/uploads/taux-credit-bas-150x150.jpggazetteEconomieLes taux d'intérêt sont historiquement bas. S’il est vrai que c’est une formule que les titres de la presse spécialisée ressortent régulièrement, force est de constater sa véracité pour l’année 2016. Des taux exceptionnels. Cette baisse est une aubaine pour les acheteurs. Avec un apport ou non, avec une épargne ou...Infos et News de la gazette : l'actualité vu par le web.