Le plancher chauffant : comment ça fonctionne ?

Le plancher chauffant : comment ça fonctionne ?

Le chauffage au sol : une innovation énergétique économique.

Dans le domaine des énergies renouvelables et des techniques d’économies des ressources, une nouvelle tendance est apparue depuis quelques années sur le marché des installations de chauffage. Intégrer à une pièce un système de chauffage au sol.

1) Economique et respectueux de l’environnement.

Le plancher chauffant est un système qui est conçu pour répartir la chaleur dans toute la pièce équipée. La chaleur montant vers le haut, elle ne fait que se condenser avec un chauffage classique, au sol, elle se répand uniformément, cela empêche les zones de froid.

Le calcul est rapide : pour chauffer votre intérieur avec un chauffage classique pour obtenir une atmosphère à 18°C, il vous faut en réalité une puissance visant à atteindre les 21°C. Or, avec un plancher chauffant, il vous faudra une puissance visant les 18°C pour les obtenir. La tendance est au chauffage basse température, qui procure un confort tout à fait égal à une pleine puissance, tout en étant plus économique encore, car son fonctionnement et de maintenir la charge plus longtemps.

De plus en plus de constructions neuves utilisent ce système, qui ajoute par ailleurs de la valeur à votre bien.

Souvenez-vous que diminuer son chauffage de 1 degré permet de réaliser des économies allant de 6 à 8 % de votre facture…

2) Installation et fonctionnement.

Si votre intérieur est d’ôté de chauffages énergivores, faire un devis pour installer un plancher chauffant va vous aider à calculer les économies réalisables. Vous pouvez faire installer des planchers chauffants conçus pour convenir à toutes les pièces de votre maison, des planchers chauffants conçus pour convenir à toutes les pièces de votre maison puisqu’ils sont posés sur mesure. Selon les artisans, comptez entre 40 et 60 € par mètre carré installé.

Sous les planches de votre parquet, des tuyaux d’eau chaude ou filaments électriques parcourent l’intégralité de la surface de la pièce, et transmettent ainsi leur chaleur au sol. L’installation peut mettre un peu de temps pour que l’ensemble des tuyaux chauffent à température voulue, mais une fois éteint après quelques heures de marche, ils conservent la chaleur pendant plusieurs heures (surtout les systèmes à eau). Pour éviter les longues attentes de chauffe, une sonde extérieur peut permettre de détecter les variations de températures, et maintenir le thermostat même par froid brutal.

Le système s’adapte à tous les générateurs, que ce soit chauffage électrique, chaudière à bois, au gaz, au fuel, ou même une pompe géothermique.

Quelques degrés de moins, cela reste un geste qui n’est pas sans bénéfices à la fois sur votre facture qui va rapidement amorcer les dépenses d’installation, et aussi pour la nature. Marcher pieds nus sur un sol chauffé et presque autant agréable que ces encombrants chauffages, qu’ils soient à convection, à conduction ou à rayonnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.