Comment fermer votre jardin pour l’hiver ?

Comment fermer votre jardin pour l’hiver ?

L’hiver peut être néfaste pour les végétations ainsi, avant l’arrivée du froid et du gel, il est essentiel de préparer le jardin en vue de le fermer. C’est une tâche que l’on doit faire afin de préserver les plantes et le potager. Toutefois, beaucoup de personnes ne savent pas comment procéder pour la fermeture de leur jardin pour l’hiver. Sachez que si vous en faites partie, on vous donne tout de suite de bons conseils pour bien vous y prendre.

Les plantes annuelles

Quand l’hiver approche, on pense à tout de suite à rentrer les plantes annuelles tropicales comme les palmiers, les géraniums, les hibiscus, les bougainvilliers… Il faut les mettre en quarantaine et voir leur feuillage pour éviter de faire rentrer les insectes pouvant contaminer vos autres plantes d’intérieur. Passez ensuite par le grand nettoyage de printemps pour une belle apparence de votre jardin en hiver. N’oubliez pas de tondre la pelouse. En aérant votre gazon, vous allez nourrir les micro-organismes qui sont utiles pour la bonne qualité du sol. Pour les feuilles mortes, enlevez-les ou broyez-les avec une tondeuse déchiqueteuse pour avoir couvre-sol très nourrissant. Si vous souhaitez vous mettre au vert, vous pourrez être intéressé par cette maison dans les Laurentides.

Les arbres et les arbustes

fermer le jardin en hiver
Crédits : Pixabay

Avant l’arrivée de l’hiver, notamment en automne, pensez déjà à tailler les arbres et les arbustes, car avec le poids de la neige, les branches seront endommagées. L’idéal est de tailler un tiers au moins de la superficie des arbustes. Les branches qui ne sont pas malades peuvent être transformées en compost. Afin de ne pas répandre les maladies entre vos végétaux, désinfectez votre sécateur, entre chaque taille. Cependant, ne taillez jamais les arbustes à floraison hâtive comme les lilas, les azalées, les spirées printanières… afin qu’ils fleurissent encore le printemps prochain. Aussi, attachez avec une corde ou un filet les conifères et les arbres. Si vous possédez dans votre jardin des arbres fruitiers, protégez l’écorce à l’aide d’une spirale protectrice contre les rongeurs.

Les vivaces

À partir de l’automne, vous pourrez déjà diviser et replanter les vivaces pour changer l’aménagement de vos végétaux. Une fois que l’hiver là, ne les rabattez pas, car elles sont décoratives tout en attirant les oiseaux dans votre jardin, mais protégez-les avec du paillis. De plus, leurs feuilles et leurs tiges tombent au sol, et ça va aussi protéger les autres plantes du froid tout en retenant la neige. Coupez un peu si vos vivaces sont trop hautes et que ça nuit à l’aspect de votre espace vert. Néanmoins, si vos vivaces sont malades ou endommagées, coupez les tiges et les feuilles concernées, et envoyez à la poubelle pour qu’elles ne contaminent pas votre jardin l’année prochaine. Pour les vivaces sensibles, protégez-les de l’hiver. C’est à faire quand le sol est gelé et quand la température descend sous le point de congélation.