Chauffez mieux, dépensez moins

Chauffez mieux, dépensez moins

Le poste de dépense qui coûte cher aux ménages français est certainement le chauffage. Cela pèse lourd sur le budget, surtout pendant la période hivernale. Cependant, pour bien se chauffer tout en dépensant moins, il existe des conseils ainsi que des astuces. Tout de suite, on vous les donne.

Un matériel adapté

Il est indispensable de bien choisir son matériel de chauffage. Que ce soit en chauffage central ou en chauffage électrique, il est possible que ce soit cher à l’achat, mais on regarde l’économie réalisée à l’usage. Le chauffage électrique est plus cher à l’inverse des convecteurs traditionnels à sortie d’air frontale toutefois, les accumulateurs ou les panneaux rayonnants aident à économiser sur la consommation. Vous cherchez une maison de ville neuve à vendre à Laval ? Optez pour les rayonnants dans la salle à manger et le salon, les radiateurs sèche-serviettes dans la salle de bain et les convecteurs traditionnels dans la cuisine et les chambres. De même, le chauffage central est plus onéreux à l’achat que le précédent, mais il s’avère être moins coûteux à l’usage, et ce, qu’importe la source énergétique (propane, gaz naturel, fioul…). C’est surtout le cas si le logement n’est pas bien isolé ou si les fenêtres n’ont pas un double vitrage.

Les équipements astucieux

La température conseillée pour chaque pièce est de 19°. Si cela augmente même d’un degré, la facture d’énergie augmente de 7 %. Pour se chauffer correctement sans dépenser une petite fortune, il faut investir dans des équipements astucieux. On peut prendre des robinets thermostatiques et un thermostat d’ambiance afin de réguler les chauffages. Pour information, ces gadgets permettent d’économiser entre 10 et 25 % sur la facture énergétique. On a encore la possibilité d’acheter un destratificateur d’air. C’est à installer sous le plafond pour assurer la circulation de la chaleur dans la maison. L’économie réalisée peut aller jusqu’à 30 %.

Les travaux d’isolation

Afin de bien se chauffer sans y mettre tout notre argent, on peut faire des travaux d’isolation. À savoir que les combes qui ne sont pas isolées correctement causent une déperdition de chaleur jusqu’à 30 %. La perte calorifique par les murs peut monter jusqu’à 25 %, et la chaleur perdue par les vitres peut augmenter jusqu’à 15 %. Au niveau des sols, la perte de chaleur peut atteindre jusqu’à 10 %. Certes, ce type de travaux demande un investissement conséquent, mais en voyant les choses sur le long terme, on économise beaucoup, jusqu’à 80 % sur la facture d’énergie. De plus, il y a des aides pour réduire les coûts comme le crédit d’impôt, l’éco-prêt à taux zéro, les subventions de l’ANAH, des collectivités locales…

Nos derniers conseils

économie de chauffage
Crédits : Pixabay

Quand on veut se chauffer correctement sans pour autant faire grimper la facture, on évite la déperdition de chaleur. Pour cela, on installe des rideaux épais, et on calfeutre les bas de portes. Aussi, on place un film thermorétractable sur les vitres, et on purge les radiateurs tout en désembuant le circuit de chauffage. Également, on pense à baisser le chauffage quand il n’y a personne dans le logement. Et encore, on n’obstrue pas les radiateurs, et on ferme les volets ainsi que les rideaux la nuit tombée.