Quelles sont les « catégories » des métaux ?

On peut classer les métaux en trois catégories : les ferreux, les non-ferreux et les alliages.

Les métaux ferreux, autrement dit le fer principalement sont très faciles à reconnaître : ils sont magnétiques (c’est-à-dire que vous pouvez facilement les distinguer avec un aimant), et ils résistent très mal à la corrosion (c’est-à-dire que vous les trouverez généralement avec des traces de rouille)

Les métaux non ferreux, par opposition, sont les métaux qui ne contiennent pas de fer. Le moyen le plus rapide de les reconnaître est, encore une fois, d’utiliser un aimant puisqu’il ne les attirera pas. De plus, ils sont généralement plus résistants à la rouille, il s’agit de métaux comme le cuivre, l’aluminium, l’or, l’argent…

Enfin, les alliages sont, par opposition aux métaux déjà cités qui sont « purs », formés par le mélange de deux ou plusieurs métaux, voire d’autres composants comme le carbone par exemple. Parmi les principaux alliages qu’on utilise, on retrouve la fonte, le laiton, le bronze et l’inox.

Où vendre les métaux ?

Les métaux, comme tout autre type de marchandise, peuvent s’échanger sur les marchés financiers (à la bourse) et ils ont un cours fixé par ces marchés financiers qu’on peut facilement suivre et prédire si on souhaite se lancer dans l’échange des métaux.

Mais si, comme la plupart des gens, vous retrouvez des métaux chez vous à l’occasion d’une rénovation de votre maison ou d’un vide grenier où vous retrouvez des objets métalliques qui n’ont aucune valeur sinon celle du métal qui les compose, ce n’est pas à la bourse que vous pouvez vous adresser.

Alors où aller ?

Eh bien, la réponse est simple, chez le ferrailleur. Vous pouvez facilement trouver un ferrailleur près de chez vous, une petite recherche Google vous suffira pour ça, qui acceptera de racheter votre ferraille en vous proposant généralement un prix correct.

Vous pouvez aussi, si vous souhaitez avoir le meilleur prix possible, vous pouvez vous adresser à plusieurs ferrailleurs dans la région et négocier le prix qui vous conviendra le mieux.

Combien ça coûte ?

prêt d'argent et crédit rapide

Ici, on doit, encore une fois, distinguer deux sortes de marchés : les marchés financiers et les ferrailleurs.

Si vous souhaitez échanger les métaux en bourse, vous devez voir la cotation instantanée du métal en question pour savoir combien ça coûte. Cette cotation peut varier grandement d’un jour à l’autre et d’une heure à l’autre.

Si c’est le marché auquel vous souhaitez vous adresser, vous pouvez suivre les derniers cours sur portail-economie.com.

Sinon, si c’est chez le ferrailleur que vous souhaitez vous adresser (encore une fois, c’est parce que vous ne cherchez pas à « investir » dans les métaux, mais plutôt à vendre les « déchets » que vous avez retrouvé), voici un petit aperçu des prix pratiqués en ce moment :

  • Le cuivre, métal le plus cher à la vente chez le ferrailleur, vous rapportera environ 4 euros le kilo pour le cuivre utilisé en plomberie, environ 5 euros le kilo pour les câbles électriques dénudés et entre 1 et 2 euros le kilo pour les câbles électriques non dénudés
  • Le laiton, que vous retrouverez surtout en robinetterie, pourrait vous rapporter jusqu’à 2.50 euros au kilo
  • L’inox rapporte jusqu’à 1.50 euros le kilo
  • L’aluminium, le zinc et le plomb sont vendus à environ 1 euro
  • Le fer, métal le moins cher, rapporte jusqu’à 10 centimes au kilo
https://www.gazetteinfo.fr/wp-content/uploads/argent1-1024x683.jpghttps://www.gazetteinfo.fr/wp-content/uploads/argent1-150x150.jpgmaximilien912EconomieQuelles sont les « catégories » des métaux ? On peut classer les métaux en trois catégories : les ferreux, les non-ferreux et les alliages. Les métaux ferreux, autrement dit le fer principalement sont très faciles à reconnaître : ils sont magnétiques (c'est-à-dire que vous pouvez facilement les distinguer avec un aimant), et ils résistent très...Infos et News de la gazette : l'actualité vu par le web.