Tout ce qu’il faut savoir sur le CAC 40

Tout ce qu’il faut savoir sur le CAC 40

Le CAC 40 est l’indice boursier le plus populaire sur Euronext Paris et peut être considéré comme l’équivalent français du Dow Jones américain (DJIA). L’indice est composé des 40 plus grandes sociétés cotées en France, classées en fonction de leur capitalisation boursière, de leur activité commerciale, de la taille de leur bilan et de leur liquidité. Il sert non seulement de référence principale pour Euronext Paris, mais aussi d’indice sous-jacent pour les fonds négociés en bourse et les produits financiers comme les futures.

Qu’est-ce que le CAC 40 ?

Source : Pexels

L’indice CAC 40 est proposé par Euronext Paris sous forme de France 40 futures (contrats à terme) facilement accessibles et qui peuvent être négociés sur des plateformes de trading disposant d’un accès à la bourse. Les futures sont un engagement négocié entre deux contreparties qui permet d’acheter ou de vendre une quantité déterminée d’un actif sous-jacent à une date prédéterminée (la date d’échéance) et à un prix convenu à l’avance. En moyenne, les opérations de trading sur le CAC 40 sont réalisées entre 8h et 21h. En revanche, grâce aux CFD (contrat sur la différence), il est possible de négocier en dehors des heures d’ouverture des marchés. Un CFD est un produit financier dérivé dans lequel on accepte d’échanger la différence de prix d’un actif entre le moment où la position est ouverte et celui où elle est fermée. La somme gagnée ou perdue sur chaque transaction est déterminée par l’évolution de l’actif sous-jacent.

Le cours du CAC 40 est influencé par le cours des actions des sociétés qui le composent. Parmi les principaux facteurs d’influence de l’indice figurent notamment les prix des matières premières (pétrole, or, etc.), les performances économiques et le contexte global, comme les élections présidentielles. Ainsi, lors de l’élection présidentielle de 2017, le CAC 40 a fluctué en fonction des résultats de Marine Le Pen ou d’Emmanuel Macron dans les sondages. Les politiques de la Banque centrale européenne ne sont également pas étrangères à l’évolution du prix de l’indice.

Le CAC 40 est très sensible aux fluctuations de l’euro, car il s’agit de l’indice où l’on trouve le plus de sociétés multinationales en Europe, ainsi qu’un grand nombre d’investissements étrangers. Lorsque l’euro est fort, il est moins cher pour les entreprises françaises de faire des importations en provenance de l’extérieur de la zone euro, tandis qu’un euro faible signifie que les exportations françaises seront plus compétitives dans ces zones.

Les entreprises du CAC 40

Source : Pexels

L’économie française est parmi les premières mondiales et la deuxième de l’Union européenne. Il n’est donc pas étonnant de voir que nombreux sont les investisseurs en bourse qui ont pour ambition de battre un indice tel que le CAC 40. Comme beaucoup d’autres indices boursiers, il fait l’objet d’un rééquilibrage de portefeuille, et sa composition boursière est revue et corrigée chaque trimestre. Par ailleurs, il est à noter que l’indice est dominé par les marques de luxe et les sociétés de biens de consommation. Parmi elles, on peut citer des fleurons de l’industrie tricolore tels que LVMH, L’Oréal, Sanofi, Total ou encore Hermès.

Les résultats du CAC 40 reflètent la tendance générale des performances des grandes entreprises françaises sur les marchés financiers. Investir dans le CAC 40, c’est investir dans 40 sociétés aux activités très diverses et dans un marché liquide avec un volume d’échanges très élevé, ce qui représente des opportunités importantes pour les investisseurs les plus avertis et fait du CAC 40 un indice de référence.