Quelle formation pour devenir couvreur à Paris ?

Quelle formation pour devenir couvreur à Paris ?

Si vous envisagez de devenir couvreur, vous êtes tombé sur le bon article. On va vous expliquer ce qu’est le métier de couvreur. Comme le devenir ? Quelle formation suivre ? Quelles sont les compétences nécessaires pour exercer le métier ? Si vous avez un goût pour le travail manuel, le métier de couvreur va vous permettre de bien gagner votre vie. Cependant, comme tout autre métier, on ne devient pas couvreur du jour au lendemain. Tout ce qu’il faut savoir sur le métier de couvreur, on en parle dans cet article.

Qu’est-ce qu’un couvreur ?

Faisant partie des métiers du BTP, le couvreur est un métier physique. La personne qui l’exerce ne doit pas avoir peur du vertige. Mais, quel est le rôle d’un couvreur ? Eh bien, c’est celui qui s’occupe de la partie toiture lors de la construction d’une maison ou d’un immeuble. Une fois la charpente installée, le couvreur entre en scène pour recouvrir le toit en entier. Avec ses connaissances, il est le mieux placé pour déterminer le nombre de matériels qu’il lui faut pour couvrir le toit. Il s’assure également de l’étanchéité de ce dernier. Aujourd’hui, pour l’installation de l’isolation en dessous du toit, ou encore celle des panneaux solaires, le couvreur est celui qui a le plus de qualifications. Et ce qui est intéressant avec les couvreurs, c’est qu’ils réalisent un SAV. En effet, ils proposent également la réparation du toit si ce dernier se dégrade. Pour la restauration des bâtiments historiques, ce sont aussi à eux que l’on fait appel. En somme, vu le nombre de constructions à venir, on peut dire que la rentrée d’argent des couvreurs est assurée. Ils sont de plus en plus nombreux à proposer leur service. Il suffit de taper le mot couvreur suivi du lieu sur les moteurs de recherche (ex : couvreur Paris) et le tour est joué.

Les formations à suivre pour devenir couvreur

devenir couvreur
Crédits : Pixabay

Pour exercer en tant que couvreur, on a le choix entre travailler à son compte ou intégrer une société de construction de bâtiment. Même sans le bac, il est possible de devenir couvreur. Toutefois, il faut demander une attestation de reconnaissance de qualification auprès de la Chambre des Métiers de l’artisanat. Sans cette dernière, on ne peut exercer le métier de couvreur si on n’a pas de diplôme. On peut aussi devenir couvreur en suivant des études de BTP. Il existe quelques certifications qui permettent de travailler en tant que couvreur : CAP couvreur ou étancheur – Bac pro couvreur ou étancheur – Bac pro option intervention sur un patrimoine bâti ou encore Bac +2 enveloppe du bâtiment ou charpente couverture. Et outre les diplômes, il existe aussi quelques qualités que le métier exige. Le couvreur doit avant tout avoir une bonne condition physique. Après, il doit être disponible à tout moment, 24h/24 et 7j/7. En tant que couvreur, on travaille même les jours fériés si nécessaire. Pour démarcher, le couvreur doit avoir un sens commercial. Aussi, il doit savoir écouter les clients pour les rassurer et les fidéliser. Et sachant qu’il doit travailler en hauteur, il doit respecter les règles de sécurité. L’objectif étant d’éviter les accidents qui pourraient le blesser, mais aussi les personnes qui se trouvent autour du chantier.