Quel est le tarif moyen d’un freelance en rédaction web ?

Quel est le tarif moyen d’un freelance en rédaction web ?

Le travail d’un rédacteur web est de produire des contenus rédactionnels. Contrairement à un rédacteur de la presse écrite, il fait des articles concis et dynamiques, rapidement et facilement compréhensible par le grand public tout en répondant aux exigences des moteurs de recherche. Jusque là, il n’y a rien de compliqué, mais quand on évoque le tarif d’un rédacteur web en freelance, les choses deviennent plus complexes. On fait le point sur le sujet.

Le prix de la rédaction web en freelance

Avant d’entrer dans le vif du sujet, précisons d’abord que le rédacteur web définit par lui-même son tarif journalier en freelance, ça dépend de son expérience et de son statut. Bien évidemment, un rédacteur aguerri propose un tarif au-delà de celui d’un rédacteur débutant. Mais il faut noter aussi que le prix dépend du temps de travail. Cet expert en rédaction en ligne ayant toutes les informations nécessaires pour rédiger et ne faisant pas trop de recherches est plus souple. A l’inverse, quand le thème est assez vague et demandant une recherche pointue, le temps passé peut être facturé. Également, la taille du texte peut faire monter ou baisser le prix. En effet, plus c’est long, plus c’est cher. Précisons aussi que le prix est fixé en fonction du maillage interne et des metas title et description, car ils apportent une valeur ajoutée aux contenus tout en favorisant son référencement. Un texte avec ces éléments est donc plus cher. N’oublions pas le choix et les traitements des images, l’intégration de l’article sur WordPress, le suivi/réponses des commentaires… qui influencent grandement le tarif de la rédaction. Les écarts entre plusieurs rédacteurs web s’expliquent par leur statut juridique et leur expérience de l’écriture web.

La tarification du travail réalisé par le rédacteur web freelance

rédacteur web et tarifConcernant les types de facturation, la plupart des rédacteurs web en freelance comptent au mot. Cependant, le nombre de mots n’est pas suffisamment fiable, car ça dépend du style demandé par le client. Mais il y a aussi ceux qui facturent au feuillet, une pratique inspirée du journalisme papier. Chaque feuillet contient 25 lignes, de 60 caractères ou 1 500 signes espaces compris, et c’est équivaut à 250 mots en moyenne. Néanmoins, ce n’est pas toujours fiable, car cette tarification ne considère pas le domaine de compétences du rédacteur web en freelance. Il est également possible de facturer sur une base d’un tarif horaire ou à la journée.

 

Afin d’avoir le juste prix quant à la production de textes à la destination du web, il faut définir la rémunération horaire nette en prenant en compte l’expérience. Certes, fixer le tarif moyen d’un freelance en rédaction web est assez délicat, l’idéal est de trouver un compromis entre la valeur de la prestation sur le marché et la valeur que le rédacteur web lui donne. L’erreur est de brader le tarif alors que l’important est de proposer la prestation à sa juste valeur.