Décidément Volkswagen est dans le collimateur de la justice mondiale. Comme il a écopé de plusieurs pénalités à cause de ses moteurs diésel truqués, il va devoir peut-être donner 15 milliards exigé par la justice américaine. Les diverses actions en pénal continuent de pleuvoir de tous les cotés. Si Volkswagen veut éviter le procès aux USA en sa défaveur, l’enseigne devra verser 15 milliards de dollars à cause des moteurs diesel truqués par le logiciel visant à modifier les effets anti-pollution. Cette annonce vient d’être faite par l’agence Bloomberg. Une autre source parlait récemment d’un montant de 10,3 milliards de dollars pour indemniser le fond environnemental américain ainsi que les automobilistes lésés, nouveaux propriétaires de ces véhicules. L’agence Blomberg rajoute à cela 2,7 milliards de dollars d’amende versés aux agences californienne et fédérale de l’environnement ainsi que 2 milliards de dollars supplémentaires pour la recherche concernée par les émissions de gaz propres.

600 000 Volkswagen concernées aux USA.

le groupe Volkswagen n’a pas équipé moins de 600 000 véhicules avec son logiciel arrivant à fausser les résultats anti-pollution. Il semblerait qu’il lui faille verser également 400 millions de dollars dans certains états comme celui du nord est de New York dixit encore l’agence Bloomberg. l’AFP a essayé d’en savoir plus mais le département de la Justice est resté mué à ce sujet et n’a pas relevé la question. De ce coté là, nous n’en saurons pas plus pour l’instant.

Une présentation du dossier à la justice.

Le dossier de ce plan devrait être présenté à la justice mais les négociations entre Volkswagen et le ministère américain sont loin d’être encore terminées. De plus, s’il y a entente, le dossier de cette affaire ne sera pas clos. En effet, le groupe Volkswagen est aussi propriétaire de Porsche, Audi et Seat. L’enquête pénale en cours menée par le Ministère de la Justice et des plaintes collectives n’a pas dit encore son dernier mot et il pourrait bien y avoir encore d’autres suites concernant les autres marques.

Le groupe fait amende honorable.

Le groupe Volkswagen reconnaît aisément que onze millions de moteurs de sa marque de par le monde ont été équipés par ces fameux logiciels truquant les effet anti-pollutions réels. En Europe, il fait actuellement l’objet de plusieurs enquêtes en cours qui sont loin d’être pour autant terminées. Ce logiciel en question aurait été monté pour l’informatisation et non pour le contrôle de la pollution car les véhicules répondaient soi-disant, déjà aux normes en vigueur. Ce point technique avancé par le constructeur devrait joueur en sa faveur en Europe mais pas aux USA car le cas est spécifique à cause de la législation en vigueur.

https://www.gazetteinfo.fr/wp-content/uploads/affaire-volkswagen.jpghttps://www.gazetteinfo.fr/wp-content/uploads/affaire-volkswagen-150x150.jpggazetteEconomieDécidément Volkswagen est dans le collimateur de la justice mondiale. Comme il a écopé de plusieurs pénalités à cause de ses moteurs diésel truqués, il va devoir peut-être donner 15 milliards exigé par la justice américaine. Les diverses actions en pénal continuent de pleuvoir de tous les cotés. Si...Infos et News de la gazette : l'actualité vu par le web.